Les nouvelles méthodes d’emploi : Le portage salarial

1 comment Permalink
Les nouvelles méthodes d’emploi : Le portage salarial

Pour les seniors, les jeunes retraités ou les cadres qui souhaitent avoir des horaires plus souples, le portage salarial représente une bonne alternative. C’est un mode de travail en pleine expansion dans les entreprises françaises.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est un mode de travail qui permet à son bénéficiaire d’être indépendant, tout en profitant du régime social des salariés. Pour en bénéficier, il faut démarcher des entreprises susceptibles d’être intéressées par votre profil. Le mieux est de cibler les sociétés qui correspondent à votre domaine de compétence car l’objectif d’un salarié en portage est d’effectuer des missions de conseils et d’expertises. Il faut donc bien connaître le milieu dans lequel évolue celle-ci. Avec cette entreprise, vous négociez également le tarif de l’intervention et les délais (voir cet exemple sur RH Solutions).

Ensuite, il est nécessaire de s’adresser à une société de portage qui fera l’intermédiaire entre le salarié porté et l’entreprise demandeuse de cette expertise. C’est cette société de portage qui vous fera signer le contrat de travail. Elle sert également d’interface entre les deux parties pour la gestion, notamment, des cotisations à l’Ursaff, des bulletins de paie, etc. La personne en portage salarial peut ensuite effectuer sa mission auprès de l’entreprise qu’elle a démarchée. S’il n’y a plus de missions auprès de cette entreprise, il est possible d’en trouver une autre ou alors, le contrat de travail en portage salarial s’arrête. La société de portage vous fournit alors les documents liés à la fin d’un contrat de travail tels que le solde de tout compte et l’attestation destinée à Pôle emploi.

clavier
Le portage salarial, une nouvelle approche de l’emploi

Les avantages et les inconvénients du portage salarial

Le principal avantage du portage salarial est qu’il permet d’être totalement autonome, sans qu’il n’y ait de hiérarchie. Le salarié en portage est libre d’aller démarcher les entreprises qu’il souhaite et de négocier le tarif de la prestation. C’est aussi un mode de travail qui entraîne moins de tâches administratives par rapport à la création d’une auto-entreprise. Là, toute la gestion est réalisée par la société de portage. Le salarié n’a pas à s’en préoccuper.

Mais, même s’il lui confère une certaine liberté, le salarié doit quand même rendre des comptes à la société de portage. Certaines sont plus exigeantes que d’autre sur ce critère. Il est donc nécessaire de bien réfléchir avant de choisir une société de portage avec laquelle travailler.

Si cet article vous a plu, je vous conseille de lire cet article sur l’externalisation.

About Cathy

1 comment

  1. Thomas Louvet · 17 novembre 2015 Thomas

    Super article ! Merci

Leave a comment