Les clés pour réussir une campagne e-mailing

2 comments Permalink
Les clés pour réussir une campagne e-mailing

Les supports de communication évoluent avec la technologie. Aujourd’hui, n’importe quelle entreprise qui se respecte connait l’e-mailing. Comme les autres supports de son rang, cette technique a réalisé un vrai parcours de combattant dans le grand désert digital. Et son apogée n’était pas vraiment évident avec la baisse des investissements ainsi que les techniques pour traquer les spams plus efficacement.

Quoi qu’il en soit, au fil des années, l’e-mailing a su s’imposer. Et pour vous aider à réussir votre campagne à coup sûr, voici une liste bien garnie des conseils qu’il faut appliquer afin d’optimiser vos messages marketing.

Les règles des trois bons

               Si vous avez déjà fait des recherches à cet effet, vous connaissez sûrement la fameuse technique des règles des trois bons. Ce dernier se base en effet sur la recette de succès d’un commerce, qui est : « emplacement, emplacement et emplacement ». Vous devez alors savoir que n’importe quelle campagne marketing doit répondre à trois règles d’or : envoyer le bon message, au bon moment et à la bonne personne.

               Faites donc en sorte que cette règle soit le fil rouge de toutes vos décisions. Elle vous fait comprendre avant tout qu’il est important de réfléchir sur la cible du message, le lien que le message aura avec la cible ainsi que le bon moment pour l’envoyer pour que cette cible puisse le lire.

L’expéditeur du message

               Si vous voulez mon avis, je pense que ce deuxième point est le plus négligé de tous. Pourquoi ? Car la plupart des entreprises ne pensent pas à humaniser son expéditeur. Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il faut donner une identité humaine à votre expéditeur, il suffit d’utiliser une vraie adresse e-mail. Comme vous pouvez le voir, la technique du no-reply n’a donc pas sa place ici.

               Cela peut être assez contraignant pour l’entreprise, mais pas pour le prospect. La raison est des plus simples, les personnes qui reçoivent votre message voudront répondre. Or, avec le système no-reply cela n’est pas possible. Sachez pourtant que c’est une opportunité d’ouvrir un échange avec les futurs clients et entretenir un lien avec les clients fidèles.

L’objet du message

               Je ne vous apprends rien en disant que l’objet et la première chose que remarque le lecteur. C’est donc grâce à celui-ci qu’il saura s’il doit continuer la lecture ou qu’il doit passer son chemin. Pour un taux d’ouverture élevé, il est donc important de donner une valeur à cet objet.

office-820390_1280

               Faites par exemple en sorte que la première phrase que le lecteur lira est une phrase bien claire et concise. Mais attention, ne tombez pas dans le piège de tout donner dès le début. Ce n’est pas la peine d’inclure toutes les informations dans cet objet. L’objectif est juste de trouver une bonne accroche, celle qui donnera aux lecteurs l’envie d’ouvrir le message.

L’importance des prestataires

               Vous voulez entamer une campagne sérieuse et efficace ? Alors, ne lésinez pas une seule seconde sur les matériels à utiliser. Quand vous sélectionnerez le routeur, évitez par exemple de faire le radin. Il est important de travailler avec une personne ayant déjà des expériences significatives dans le domaine. Et pour être certain de faire le bon choix, rien de mieux que la petite enquête sur le travail qu’il a déjà réalisé ainsi que l’écho de ce travail sur le public cible. Concentrez-vous également sur les techniques d’e-mailing que ce dernier utilise.

               C’est vrai les offres à très bas prix attirant automatiquement, mais j’aimerais vous dire que derrière ces tarifs (trop) alléchants il se cache quelque chose. Si le prestataire promet une dérivabilité à 100 %, ne le croyez surtout pas.

               Il est aussi indispensable de faire une petite comparaison sur toutes les prestations annexes. Vous devez par exemple porter une attention particulière à l’accompagnement ainsi que les outils proposés par le prestataire pour vérifier la qualité de votre campagne.

Les bases de contacts

               Comment souhaitez-vous trouver le bon public cible si vous avez une mauvaise base de contact ? En effet, cela n’est pas seulement une nécessité c’est vraiment une obligation si vous voulez que la campagne réussisse. Pensez par exemple à mettre à jour vos contacts, les catégoriser selon des points précis (la fréquence d’achat, les conditions démographiques, etc.) et les compléter progressivement. Les informations que vous obtiendrez sur vos clients sont la base d’un message plus efficace et adéquat à son profil.

               Je vous conseille également d’investir dans de l’e-mail appeding, bien avant de commencer la campagne. Cette technique vous permet en effet de compléter plus facilement votre base de données. Elle est disponible auprès de la plupart des brokers d’adresses.

Créer une communication

               À ce stade, vous avez sûrement déjà assez d’informations pour avoir une basse de données propre. Vous devez maintenant mettre dans ses e-mails des éléments qui permettent de personnaliser le message. Pour cette personnalisation, vous n’êtes pas obligé d’utiliser le prénom du prospect pour instaurer un lien plus intime.

               Cela nécessite par exemple à offrir des produits en adéquation avec le profil de la personne. Si c’est une mère de famille, proposez-lui des produits pour la maison, pour ses enfants, etc. Et si c’est une jeune femme, faites-lui connaitre des produits de beauté, des vêtements à la mode. Bref, quelque chose qui s’adapte à ses besoins.

La comparaison pour mieux faire

               Dans tous les cas, le webmarketing n’est pas une matière qui s’apprend sur le banc de l’école. La plupart du temps, cela viendra avec le temps et les expériences. Pour pouvoir réaliser un e-mailing réussi, je vous conseille donc de faire constamment une veille sur la concurrence.

               Premièrement, créez-vous une adresse e-mail et visitez plusieurs sites pour vous inscrire à leurs newsletters. Je vous conseille de ne faire impasse sur aucun site. Si vous pensez que ce genre de site ne vous intéresserait pas en temps normal, inscrivez-vous quand même.

L’adaptation avec d’autres supports

               Est-ce  que le support de lecture fait partie de vos priorités ? Je suis sûre que non ! Et d’ailleurs, vous n’êtes pas les seuls à faire impasse sur ce point durant les campagnes e-mailing. Pourtant, si vous voulez vraiment une campagne efficace et réussie, vous devez commencer par revoir un peu vos priorités.

mobile-phone-572865_1280

               Aujourd’hui, tout le monde utilise des smartphones et des tablettes (et je n’exagère même pas en disant cela). C’est donc pour cela que vous ne devez surtout pas négliger ces supports mobiles pour obtenir plus d’audience.

               Si vous n’êtes pas encore bien convaincu, sachez que la plupart des prospects vont supprimer immédiatement votre e-mail si le contenu ne s’adapte pas à la compatibilité PC-Tablette-Mobile. Et si vous préférez vraiment faire la sourde oreille, n’allez pas vous plaindre que mes conseils n’ont pas porté les fruits.

About cathy

2 comments

  1. Ben · 17 novembre 2016 Ben

    Super article. Je cherche en effet une technique pour booster un peu la visibilité de mon entreprise. Et quoi de mieux qu’une campagne e-mailing pour arriver à mes objectifs.

  2. Fabien · 24 janvier 2017 Fabien

    Oui, l’e-mailing est aujourd’hui l’un des canaux de communication les plus utilisés par les entreprises. Et avec l’innovation digitale, il sera un support indispensable dans la gestion de la relation client.

Leave a comment