Comment opérer efficacement le nettoyage de bureaux ?

Comments are closed Permalink
Comment opérer efficacement le nettoyage de bureaux ?

Vous êtes employé pour nettoyer des bureaux professionnels et industriels et êtes à la recherche de conseils pour rendre un travail de qualité ? Vous avez raison, votre image sur les lieux de travail va refléter le professionnalisme de votre entreprise. Pour garantir la propreté et l’entretien des espaces, vous allez devoir développer des compétences par une logique de mise en œuvre précise de vos tâches. Ces nouveaux acquis deviendront vite des automatismes pour la plus grande satisfaction de vos clients.

Le nettoyage global

Le nettoyage de locaux professionnels nécessite une forte implication. C’est votre travail qui va apporter une hygiène sécurisante pour tout le personnel utilisant ces locaux. La propreté est en effet une notion primordiale dans le monde du travail : elle assure, outre l’hygiène, l’entretien des locaux et des matériels pour apporter un espace de travail confortable et sain pour tout un chacun.

De nombreuses procédures ménagères sont mises en œuvre pour cela. Pour mener à bien votre travail vous devez toujours rester discret et ne pas faire état à l’extérieur de ce que vous entendez ou voyez dans les locaux. Certaines entreprises sont garantes de secrets de fabrication ou de méthodes : les ébruiter serait une faute professionnelle. D’autre part vous devez toujours porter une tenue adaptée à votre emploi : cela vous protège. Portez vos blouses, gants, chaussures fournies et attacher vos cheveux s’ils sont longs. Ces premières règles évoquées, il est temps d’aborder le nettoyage des surfaces.

Sols

Suivant la surface de l’entreprise vous allez devoir effectuer l’entretien des sols à l’aide d’une autolaveuse professionnelle ou manuellement avec des outils classiques de type balai, aspirateur, serpillère.

Il existe plusieurs modèles d’autolaveuse : certaines doivent être poussées et d’autres sont autoportantes, c’est-à-dire que vous les conduisez en vous asseyant sur un siège. De plus, certaines fonctionnent sur tous sols alors que d’autres sont spécifiques au nettoyage des bureaux constitués d’une surface dure ou d’une moquette. Avant d’utiliser ce genre d’appareils, demander de l’aide. L’entreprise qui vous embauche doit vous montrer le fonctionnement de la machine.

Les autolaveuses sont hyper efficaces pour laver et désinfecter. Elles représentent outre un gain de temps conséquent, une fatigue moindre pour l’utilisateur. N’en soyez pas effrayé, la prise en main est simple et facile à comprendre. Si vous devez opter pour un nettoyage traditionnel, vous allez devoir utiliser un aspirateur ou un balai avant de passer à la serpillère. Des locaux d’entretien doivent être à votre disposition. Outre le matériel (que vous pourrez trouver sur ce site web spécialisé), vous devrez trouver aussi un lavabo pour remplir vos seaux. L’évier impose un entretien régulier : à défaut il se retrouverait vite bouché. Le laisser propre après votre passage offre un confort d’utilisation pour tous ses usagers.

Vitres

Pour effectuer l’entretien des vitres, il vous faut des serpillières, une lavette bleue, une peau de chamois, une raclette, un seau, un mouilleur et une perche télescopique. L’entretien des vitres commence toujours par les vitres en hauteur.

D’abord, vous devez effectuer le dépoussiérage des encadrements à l’aide de la perche télescopique et de la lavette. Ensuite, placez des serpillières sous vos vitres. Elles absorbent l’eau qui tombe dessus et évitent ainsi de salir, suivant la configuration, l’appui de fenêtre ou le sol :

  • Trempez votre mouilleur dans un seau d’eau mélangé à du produit d’entretien et fixez-le sur le manche télescopique.
  • Une fois la mise en place effectuée, passez le mouilleur sur la vitre du haut vers le bas en appuyant légèrement.
  • Terminez votre passage par de petits cercles.
  • À partir de là, vous pouvez passer la raclette par des mouvements de va-et-vient toujours du haut vers le bas. Vous devez répéter l’opération de chaque côté de la vitre.
  • À chaque retrait de la raclette, pensez à l’essuyer avec la peau de chamois pour enlever les impuretés qui peuvent s’y coller.

Parties communes

À chacun de vos passages, vous allez devoir vous atteler au nettoyage des parties communes. Dans ces parties, vous pouvez rencontrer aussi bien du personnel que de la clientèle. Vous devez donc avoir un comportement irréprochable et veiller à bien tout nettoyer.

En dehors des surfaces au sol, vous devez également faire l’entretien du mobilier, des luminaires et retirer les éventuelles toiles d’araignées qui seraient en train de s’installer dans les angles des plafonds. Parfois, votre travail peut rendre le sol glissant et vous devez alors prendre en compte le temps du séchage par rapport aux employés.

Afin de veiller à la sécurité de tous, il faut donc signaler par des panonceaux que le sol est humide. Les plintes sont souvent mal traitées dans ses espaces, notamment lorsqu’il est question d’une salle d’attente : il faut les brosser à l’aide d’une fange imbibée de produit ou, pour les taches les plus résistantes, passer un coup d’”éponge magique”.

Les postes de bureaux

Tout d’abord avant de rentrer dans le bureau, il faut stationner votre chariot de ménage devant ce dernier et mettre le panneau jaune en position pour indiquer votre présence. N’oubliez pas de frapper à la porte avant d’entrer pour ne pas déranger et vérifier si le poste est actuellement occupé ou non.

S’il s’agit de bureau en open-space alors vous pouvez évidemment rentrer avec votre chariot et le laisser rangé correctement dans l’allée dans laquelle vous œuvrez. Dans ce second cas, vous déplacez le chariot au fur et à mesure de votre progression. Une fois en place, la première chose à faire et de vider les poubelles et de placer de nouveaux sacs sur ces dernières. D’autre part, et suivant les consignes reçues, vous pouvez aérer la surface de travail en ouvrant la fenêtre. Veiller à la refermer en sortant.

Table de travail

Pour nettoyer la surface d’un plan de travail vous allez devoir veiller à ne pas toucher aux affaires et documents laissés par l’employé. Le personnel est prévenu de votre venue et doit normalement ranger, tant que se faire se peut, son matériel afin de vous faciliter le nettoyage.

Dans un premier temps, à l’aide d’un chiffon doux plié en quatre, vous allez procéder un dépoussiérage qui va vous permettre par la suite d’avoir un plan de travail plus lisse pour passer le détergent. Dans un second temps, l’espace de travail se nettoie en appliquant un produit d’entretien adapté. S’il s’agit d’un bureau en bois, avoir vous allez devoir vous munir d’une peau de chamois pour procéder à un lustrage de ce dernier.

Si les assises possèdent des revêtements en tissu, vous devrez contourner ces surfaces et utiliser un aspirateur ou une brosse pour les nettoyer. Dans tous les cas, les étiquettes des produits indiquent la quantité à utiliser. Pour ne pas endommager la surface, il faut respecter ces dosages. Vous allez ensuite appliquer la même procédure pour tous les meubles de bureau.

Pour obtenir un résultat impeccable la règle est toujours de passer votre lingette imbibée de produit du haut vers le bas et du plus propre vers le plus sale. Ce n’est qu’une fois que vous aurez nettoyé les surfaces que vous allez passer à la désinfection. Pour ce faire, vous allez changer de chiffon, le pulvériser de solution désinfectante et repasser sur tout le mobilier.

Ordinateur et accessoires

Pour un nettoyage complet, vous devez également vous occuper des ordinateurs et des accessoires.

Il est entendu par accessoires toutes les fournitures de bureautique telles que les lampes d’architecte, les téléphones, les calendriers perpétuels, les pots à crayons les boîtes à papiers, les cadres, pots de fleurs et autres éléments utilitaires ou de décoration. Ces objets peuvent être fragiles, il faut donc les nettoyer en y apportant une attention particulière.

Tous les points de contact comme les interrupteurs doivent être impérativement désinfectés. De manière générale, les ordinateurs sont éteints au moment de votre passage. Un ordinateur comme tout objet électrique ne supporte pas l’eau.

Certains écrans possèdent des filtres pour les yeux et ne se nettoient pas avec n’importe quel produit. Vous devez vous munir de lingettes nettoyantes pour écran ou d’un spray spécial. Si des tâches sont incrustées, ne grattez surtout pas l’écran avec vos ongles ou une brosse dure : cela pourrait provoquer des rayures irréversibles qui gêneraient à terme son utilisation.

Pour bien faire, pulvérisez un peu de produit nettoyant sur un chiffon microfibre et insistez sur la tâche. Le clavier ne supportera pas des passages répétés d’aspirateur, il faut utiliser une brossette souple, ou mieux une bombe d’air comprimé qui va désincruster les sans l’abîmer. Il existe également des pâtes spéciales qui vont accrocher les saletés. Cependant, ces pâtes supportent mal les grosses chaleurs et deviennent alors collantes. Il est donc recommandé de s’en servir ponctuellement, lorsque la température ambiante le permet.

Une fois votre nettoyage des locaux terminé, veillez à fermer les fenêtres et portes et à bien éteindre les lumières. Enfin, ne perdez jamais de vu que votre travail constitue une valeur précieuse pour l’entreprise. Sans vous, la propreté ne serait pas au rendez-vous. Il existe même des habilitations suivant les locaux, afin de progresser dans votre vie professionnelle, vous pouvez demander à passer des formations grâce à vos crédits.