Femmes entrepreneures : les chiffres de 2016

1 comment Permalink
Femmes entrepreneures : les chiffres de 2016

Les femmes prennent de plus en plus le pas dans la création d’entreprises. Ces dernières veulent aussi prendre leur envol, ce qui est compréhensible, mais aussi mieux concilier le travail et la vie familiale, et faire leurs preuves en venant à bout de challenges. Il existe beaucoup d’étude sur l’entrepreneuriat au féminin, qui démontre que la société est mieux disposée à accepter leur ascension dans le domaine.

Choix de carrière : 70% des femmes veulent entreprendre

Chez les femmes comme chez les hommes, 70% considèrent que la création d’entreprise est un choix de carrière pertinent.

Je trouve que c’est la preuve de l’avenir brillant de l’entrepreneuriat féminin, même si dans ces 70%, seulement une minorité se lance vraiment et se mettent à leur compte. Mais vous savez ce que l’on dit, « ne jamais dire jamais ».

Les femmes font cela pour diverses raisons, d’ailleurs 69% pense que l’indépendance est bien plus épanouissante que travailler en tant que salarié.

Création d’entreprise : 49% des femmes veulent être indépendantes

La moitié de la gent féminine qui décide de devenir leur propre patron, font cela pour la recherche d’une plus grande liberté vis-à-vis d’une autorité supérieure. Mais il y a d’autres raisons, j’ai en effet trouvé que près de 42% des femmes affirment cela pour leur épanouissement personnel. Elle juge qu’être émancipé et se mettre à son compte permet de développer le bien-être personnel et mieux apprécier le quotidien.

Enfin, dans le top 3 des raisons pour lesquelles la gent féminine décide de se lancer dans l’entrepreneuriat, il y a l’organisation du temps de travail. 34% des femmes prennent cela comme première source de motivation, et cette motivation est d’ailleurs principalement féminine. En effet, comparé aux femmes seulement 19% des hommes décide de créer leur entreprise pour ce motif.

About cathy

1 comment

  1. Lou · 25 mars 2016 Lou

    Je pense que pour entreprendre il ne faut pas forcément voir grand. J’ai une amie qui vend des créations originales sur internet, et les revenus de sa petite entreprise lui permettent d’arrondir ses fins de mois.

Leave a comment